La meilleur décision de ma vie

La meilleur décision de ma vie

 

Depuis quelques années, le retour des cheveux crépus au naturel « phénomène nappy » est un sujet à la mode. Il y a de plus en plus de femmes qui franchissent le cap. Mais beaucoup n’assument pas leurs cheveux naturels, la plupart du temps à cause du regard des gens, notamment dans le milieu professionnel. Le défrisage des cheveux crépus ou frisés est avant tout un moyen pratique pour faciliter l’entretien et le coiffage des cheveux.

Je vais vous expliquer pourquoi j’ai décidée de revenir à mes cheveux naturels.

Comme beaucoup d’enfants ayant les cheveux crépus, mes cheveux ont été défrisés très tôt. Avant mon big shop, je ne connaissais pas vraiment la vraie nature de mes cheveux. J’ai voulu arrêter le défrisage à plusieurs reprise, à l’âge de 11ans et 18ans, mais je n’ai pas su résister au diktat des cheveux lisses imposés par la mode. A cette époque, il y avait peu de modèles aux cheveux crépus auxquels s’identifier. Aujourd’hui, sur Youtube, vous pouvez suivre de nombreuses youtubeuses affichant avec fierté leurs cheveux crépus et nous révélant au passage leurs secrets beauté pour les entretenir.

Je me rappel qu’un jour j’étais chez moi à vagabonder sur Youbube, lorsque je suis tombée sur la vidéo d’une youtubeuse américaine portant un afro. J’ai été immédiatement subjuguée par cette coiffure et aussi la manière dont la youtubeuse la portait. Ma vie a changé à ce moment là. J’ai débutée alors de longues heures de recherches sur le cheveu crépu.

J’ai appris comment entretenir les cheveux crépus et les coiffer. Il ne me restait plus qu’à faire le grand pas : couper mes cheveux défriser (« big shop ») puis à mettre en pratique tous ce que je venais d’apprendre. J’avais peur que les cheveux courts ne m’aillent pas ou ne poussent plus. J’avais aussi peur du regard des autres et ne pas réussir à bien entretenir mes cheveux crépus.

J’ai vraiment eu le déclic au moment de défriser mes cheveux. L’odeur du défrisant que j’avais l’habitude de respirer a commencé à me répugner. J’ai réalisée que je mettais des produits toxiques et dangereux sur mes cheveux juste par habitude. Je me suis demandé pourquoi je me faisais autant de mal, pourquoi je n’aimais pas mes cheveux ?! J’ai jeté le pot pour les laisser pousser. (suite…)

Publicités